Bonjour et bienvenue sur :

La candidate FN contestée

Errare humanum est. Perseverare diabolicum.

Ce n’est pas faute d’avoir alerté Marine que la plus grande marge de manœuvre était à droite et que c’était autour de thématiques identitaires qu’elle progresserait.

Sarkozy l’avait compris en 2012 et avait fait 48%. Il avait également torpillé Le Pen en 2007 lorsque ce dernier s’était aventuré, sous l’influence de Soral, dans un discours incompréhensible pour ses sympathisants sur la dalle d’Argenteuil.

Karim Ouchikh et Robert Ménard et avec eux Marion Maréchal  avaient encore attiré son attention à ce sujet au séminaire d’Etiolles en 2016 avant d’être éconduits.

Les militants patriotes ne peuvent éternellement crier dans le désert auprès d’une direction autiste. Je crois que l’implosion souhaitable des républicains et celle plausible du Front national au moment du congrès sont inéluctables.

Il faut donc préparer le coup d’après.

Les nouveaux cadres du FN, comme Laure PELLIER dans la Drôme, n'ont pas encore compris ces évolutions, mais surtout n'ont pas la capacité de comprendre.

C'est d'ailleurs pour cela qu'ils ont été nommés.

RadioFrance Bleu demandait dernièrement à madame Laure PELLIER : "faut-il réformer le Front national ?".

Réponse de la Secrétaire Départemental de la Drôme : "c'est Marine qui verra ça, moi je sais pas !"

Alors, la contestation des militants gronde et s'exprime, notament dans la Drôme .

 

Et sur la deuxièmme circonscription, les médias s'en sont aperçu : www.Montélimar-news. fr

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire